LEDCity remporte le « Green Business Award 2023

Le prix du développement durable le plus important de l’économie suisse est décerné à LEDCity. Avec son système d’éclairage intelligent, l’entreprise zurichoise a le plus convaincu le jury réuni autour de la présidente du jury et ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard. Le « Green Business Award » a été décerné aujourd’hui dans le cadre du Sustainable Switzerland Forum et récompense les entreprises qui allient innovation écologique et réussite entrepreneuriale.

C’est avec une grande impatience que les participants au Sustainable Switzerland Forum attendaient aujourd’hui la décision du jury du « Green Business Award ». Patrik Deuss, fondateur et CEO de LEDCity, a pu jubiler. L’entreprise énergétique s’impose face à 27 concurrents et remporte le « Green Business Award », doté de 25 000 francs. La présidente du jury, Doris Leuthard, a déclaré à propos de la décision du jury : « La solution de LEDCity nous a convaincus, car elle montre comment la technologie et l’intelligence artificielle peuvent nous aider à relever les défis du secteur de l’énergie ». Haelixa, avec son marqueur d’ADN pour les matières premières, et namuk, avec son label outdoor haut de gamme pour enfants, étaient également en finale. Reto Knutti, professeur de physique climatique à l’EPFZ, a remis le prix au nom du jury composé de 16 personnes, dont le CEO de la Poste, Roberto Cirillo, et l’experte en éthique numérique, Cornelia Diethelm.

L’éclairage du futur

« Nous sommes très heureux d’avoir remporté le Green Business Award. Ce prix souligne notre engagement en faveur des innovations durables et nous conforte dans l’idée que nous sommes sur la bonne voie avec notre système d’éclairage à la fois économe en énergie et rapidement amortissable », déclare Patrik Deuss, fondateur et CEO de LEDCity. LEDCity rend l’éclairage des bâtiments commerciaux plus confortable et plus économe en ressources, car le système d’éclairage intelligent adapte automatiquement la lumière à la durée et à l’intensité d’éclairage réellement nécessaires. Cela est possible grâce à un maximum de cinq capteurs par ampoule. Ceux-ci ne mesurent pas seulement la luminosité et les mouvements, mais aussi l’humidité, la température et le CO₂, par exemple. Les données sont utilisées pour l’optimisation et l’automatisation de l’exploitation : Les données peuvent par exemple être reliées à des systèmes de sécurité ou être utilisées pour cibler le personnel de nettoyage. Les luminaires de LEDCity permettent d’économiser en moyenne 90 % d’énergie par rapport aux tubes fluorescents traditionnels et environ 50 % par rapport aux nouveaux systèmes d’éclairage à LED avec détecteurs de mouvement. L’objectif de la jeune entreprise est d’économiser l’équivalent de la consommation électrique d’une centrale nucléaire d’ici 2030 grâce à leur solution.

L’idée de LED-City est née lors d’un travail de bachelor

La société LEDCity AG a été fondée en 2017 par Patrik Deuss et Florian Gärtner. Pendant ses études de technicien en énergie et environnement à la ZHAW, Deuss s’est rendu compte de la forte consommation d’énergie dans le secteur de l’éclairage et du manque d’innovations. Il a développé le premier prototype de ce moyen d’éclairage intelligent en 2016 dans le cadre de son travail de bachelor. Il s’est adjoint les services de l’ingénieur électricien Gärtner et ensemble, ils ont fondé la start-up. Aujourd’hui, LEDCity emploie environ 45 personnes et est active dans trois pays (Allemagne, Espagne, Suisse). L’aéroport de Zurich, l’hôtel Dolder Grand ou l’université de Zurich comptent parmi ses clients.

Plus de nouvelles

  • 13. février 2024

    Sustainable Procurement Day 2024

    Le Sustainable Procurement Day est la première journée économique suisse […]

  • 30. janvier 2024

    Nouvelle boîte à outils Agenda 2030 pour les entreprises

    Go for Impact est partenaire de la boîte à outils […]

  • 21. novembre 2023

    Vif intérêt pour « l’échange d’expériences sur les stratégies climatiques pour les entreprises ».

    Le 16 novembre 2023 a eu lieu le premier « échange […]